dimanche 8 mai 2011

"Well, we didn't want you anyway"

Bientôt la fin de l'encrage de Dark Fates 2, et bientôt la fin de l'épisode Départs, sûrement le truc le plus horrible à écrire en termes d'ambiance. Bien entendu, ça lève le voile sur quelques mystères de Dark Fates et c'est intéressant, en plus la composition est plutôt bonne (minute auto-congratulation), mais ça reste quand même glauque. Dark Fates, c'est une série qui pue la mort même si on enlève les zombis. Après tout, la mort est indissociable de la vie, et la vie a quand même des odeurs de mort. Heureusement que Forgotten Generation a de quoi contrebalancer le glauque, grâce aux super-héros.

Sinon, je suis bien content : mon message concernant des projets BD à publier n'est pas tombé dans les oreilles de sourds, et je suis donc en pourparlers pour publier un projet Eurocomics qui n'est pas originaire de notre équpe, contrairement à ce que nous avons déjà publié. Non, je n'en dirai pas plus. Enfin si : je cherche un dessinateur pour reprendre Deliah Hill. Mais ça n'a rien à voir. En tout cas, l'avenir de Forgotten Generation est serein, et ce ne sont pas les surprises qui vont manquer dans les mois à venir.

En bonus, une ébauche de couverture pour la reprise de Deliah Hill :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire